Les Français gagnèrent cette bataille sans coup férir, en juillet 1760. Il y eut pourtant quelques victimes françaises de l'agression anglaise sur Port-en-Bessin.