Certains livres ne devraient jamais être ouverts. Un jeune normand en a fait l’amère expérience... Un conte diabolique du XIXe siècle.