7521699

Secousse sismique d’une intensité de 4,8, au large de Jersey, le 11 juillet 2014.

Une secousse sismique d’une intensité de 4,8 sur l’échelle de Richter s’est produite en mer au large de l’île anglo-normande de Jersey, vendredi 11 juillet à 13h54. Elle a été ressentie à terre entre la Bretagne et la Normandie, a priori sans faire de victimes ni de dégâts. 

Depuis le IXe siècle, plus de 110 secousses sismiques ont été ressenties en Basse-Normandie.

Souvent de faible magnitude, elles n’ont que rarement fait des dégâts. Voici ce que rapporte l’Académie royale des Sciences en 1750 : « Monsieur l’abbé Outhier, chanoine de l’église de Bayeux & correspondant de l’académie, nous a mandé que le 11 octobre on entendit sur le midi dans tout le pays compris depuis Cherbourg jusqu’à Avranches, un bruit sourd comme d’un tonnerre ou d’une décharge d’artillerie éloignée, ou enfin comme d’un écroulement considérable; ce bruit même se fit entendre jusqu’à Bayeux. Plusieurs personnes crurent, dans ce même temps, avoir senti une secousse ou une commotion dans la terre, c’était probablement un tremblement de terre, mais faible, qui ne dura que peu de minutes, & ne causa aucun dommage ».

Moins de trente ans plus tard, en 1776, cette même Académie se fait l’écho d’un tremblement de terre « ressenti dans une houillère voisine de Bayeux ». Ce séisme fut « remarquable », précise l’auteur de la missive, « par cette circonstance qu’il paraîtrait avoir été plus violent au fond de la mine qu’à la surface ».

« Cela nous a fort effrayés »

On imagine aisément la terreur qui dut saisir les mineurs travaillant au fond du puits pendant la secousse. Voici un extrait des archives de la mine de Littry sur cet évènement. « Le détail que vous nous faites de votre tremblement de terre nous a fort effrayés, quoique nous soyons à soixante lieues. Nous n’avons pas de peine à croire que vous et vos ouvriers aient eu peur. Vous avez très bien fait de ne pas les forcer de descendre le lendemain, pour leur donner le temps de se rassurer. M. Noël, le Directeur de la mine de Littry, en parle souvent, l’ayant bien ressenti; et il y ajoute une petite anecdote qu’il a vue de ses propres yeux. Sa famille était réunie. Une jeune fille de moins de deux ans, assise dans un petit fauteuil, avait une petite table devant elle. Ses joujoux furent renversés ».

Avant celui du 11 juillet 2014, le dernier séisme important dans le Calvados fut une secousse de magnitude 3.2, ressentie près de Port-en-Bessin, le 12 août 2006 à 2h30 du matin.