Lieu : Saint-Pierre-de-Semilly, Manche. Intérêt historique : Les ruines du château médiéval de Saint-Pierre-de-Semilly se cachent à deux pas de deux jolis étangs. Probablement construit à la fin du XIe siècle, il serait devenu le "château familial" des seigneurs anglo-normands de Kenilworth. Geoffrey de Clinton, baron proche du roi d'Angleterre Henri Ier, l'aurait fait construire sur le même modèle que ses deux châteaux anglais de Kenilworth et de Brandon. Geoffrey de Clinton est l'exemple typique de ces « hommes tirés de la poussière » par Henri Ier, et qui lui restèrent donc fidèles. Difficulté : très facile. Seul l'accès aux ruines nécessite de grimper un chemin très en pente, sur environ trente mètres. Les bottes sont fortement conseillées par temps de pluie. Durée : environ 1 heure. Distance : 1,6 km.

Parcours

 

En images

L'ancien château médiéval de Saint-Pierre-de-Semilly dominait deux étangs, à cinq kilomètres à l'est de Saint-Lô.

L'ancien château médiéval de Saint-Pierre-de-Semilly dominait deux étangs, à cinq kilomètres à l'est de Saint-Lô.

Les bords des deux étangs réservent quelques surprises. Il n'est pas rare d'y croiser des animaux sauvages. Les branches de cet arbre ont pris une curieuse forme.

IMG_1164

Les ruines de l'ancien chateau atteignent encore par endroits une dizaine de mètres de haut.

IMG_1166

Les mur de pierres brutes, souvent maçonnés en arêtes de poisson, ont une largeur de plus de 2 mètres.

IMG_1177

Ce château aurait vu séjourner de nombreux souverains : en 1106, le troisième fils de Guillaume le Conquérant, Henri Ier, roi d'Angleterre, et plus tard Richard Coeur-de-Lion et Jean Sans-Terre.

IMG_1185