C’est l’une des plus importantes découvertes archéologiques du début du XXIe siècle en Grande-Bretagne. Des historiens ont annoncé début octobre avoir mis au jour les restes d’un chef viking enterré avec son bateau.

Histoire Normande a obtenu les premières images des découvertes passées aux rayons X.

Découvert dans les Highlands, en Écosse, ce bateau-tombe est dans un bon état de conservation. Il mesure cinq mètres de long et remonterait au XIe siècle de notre ère. Le guerrier de haut rang a été enterré avec de nombreuses armes : une hache, une épée et une lance. La restauration des objets vient tout juste de débuter et il faudra plusieurs mois de travail pour retirer la gangue de rouille, de terre et de pierre qui les entoure. Certes, une grande partie du bateau a disparu sous l’effet de la décomposition, mais des fragments en bois et de nombreux rivets métalliques utilisés pour sa construction demeurent en bon état.

Les rivets. © Pieta Greaves

 Outre l’épée, passée la première aux rayons X, les archéologues ont également trouvé une pièce en métal provenant d’un bouclier, un couteau, une pierre à aiguiser et des poteries.

©  Pieta Greaves

Selon l’archéologue Hannah Cobb, cette découverte dépasse toutes les attentes. Un site funéraire avec un bateau viking constitue déjà « une incroyable découverte », explique-t-elle, mais « tous ces objets et leur bon état de conservation en font l’une des sépultures nordiques les plus importantes jamais mises au jour en Grande-Bretagne ». On sait que les Vikings menaient des raids fréquents en Écosse et dans l’actuel nord-est de l’Angleterre aux VIIIe et IXe siècles. Ils avaient même établi des communautés dans ces régions.

On rêverait qu’une telle découverte soit faite en Normandie, où bien peu d’objets vikings ont été mis au jour. Mais la colonisation viking de la Normandie, qui s’est étalée sur plus d’un siècle, ne fut pas la même qu’en Grande-Bretagne. Ici, les Vikings ont voulu asseoir leur pouvoir politique en adoptant rapidement un grand nombre de coutumes locales, quitte à perdre une partie de leur identité nordique. Mais il est toujours permis d’espérer faire une belle trouvaille dans notre région. Pour le moment, le seul navire viking découvert en France est celui de l’île de Groix, en Bretagne !

Vision d’artiste du bateau d’Ardnamurchan. © Sarah Paris

Légende de la première photo : Les archéologues Oliver Harris et Helena Gray, en plein travail. © Dan Addisson

Merci à Mike Addelman, de l’Université de Manchester.