Comment les imaginez-vous, ces Hommes du Nord assoiffés de conquête, débarquant de leur drakkar après des semaines de navigation ? Sauvages ? Poilus ? Avec des casques à cornes ? Les clichés sur les Vikings ont la vie dure. Un groupe d’experts danois a décidé d’y répondre, point par point, en s’appuyant sur les dernières découvertes archéologiques et sur une étude minutieuse d’oeuvres comme la Tapisserie de Bayeux. Mythe numéro 1 : les Vikings étaient sales et débraillés. Faux ! Des dizaines de peignes, de pinces à épiler et de cure-dents ont été retrouvés lors des fouilles. Un chroniqueur anglais du XIIIe siècle décrit même les Normands comme des séducteurs au look soigné. «Ils se peignaient les cheveux tous les jours, se baignaient tous les samedi et changeaient fréquemment de vêtements. De cette façon il arrivaient à mettre en péril la vertu de femmes mariées et persuadaient les filles de nobles familles de devenir leurs compagnes». Les sources musulmanes apportent un autre son de cloche. L’ambassadeur arabe Ibn Fadian, qui a rencontré un groupe de Vikings de la Volga, les décrit comme les «plus ignobles créatures d’Allah». «Mais il ne faut pas oublier que les musulmans devaient se laver avant chacune de leurs cinq prières quotidiennes, fait remarquer un historien danois. Les Vikings ne se lavaient complètement qu’une fois par semaine». Cheveux longs ou courts, avec ou sans barbe, il ne semble pas y avoir eu de règle précise chez les Vikings. Peut-être était-ce question de mode, un peu comme aujourd’hui. Mais la propreté n'était jamais facultative. Dans une lettre en vieil-anglais découverte récemment, un homme demande à son frère de suivre la coutume anglo-saxonne et d’éviter la mode danoise des cous rasés et des cheveux longs. Quant aux femmes, elles portaient presque toutes les cheveux longs, souvent noués en chignon à l’arrière de la tête et décorés par un bijou. Pour plus d'infos (mais en anglais !) cliquez-ici. ImageHans Splinter